Une librairie de Lorient rend hommage à Joseph Ponthus

La librairie À la ligne, à Lorient

Une nouvelle librairie indépendante a vu le jour à Lorient. Son nom : À la ligne, en référence au livre de Joseph Ponthus, « l’écrivain des invisibles » décédé en février 2021.

Depuis novembre 2014, date de la fermeture de la librairie L’imaginaire, la ville de Lorient n’avait plus de librairie indépendante. Pour redonner aux habitants un lieu dédié à la littérature, Dominique Bernardé et Mathilde Bonizec ont décidé d’ouvrir une nouvelle librairie en centre-ville. Soutenu par l’association de développement de la librairie de création (ADELC) et le Centre national du livre, le projet a vu le jour grâce à une campagne de financement participatif.

Un lieu de vie culturel

Bien plus qu’une librairie, À la ligne est pensée comme un lieu intimement lié à la vie culturelle lorientaise. Des rencontres avec des auteurs et des éditeurs, mais aussi des animations artistiques seront proposées, en collaboration avec les différents acteurs de la vie culturelle locale.

La littérature ne m’a pas aidé, elle m’a sauvé

Joseph Ponthus

L’hommage littéraire à un ami écrivain

Dominique Bernardé s’était enthousiasmé pour le roman de Joseph Ponthus. Leur amitié, nouée lors de rencontres, leur avait permis de tisser un lien, celui de la littérature. Henri Calet, Autin-Grenier, la poésie de Jérôme Leroy faisaient partie de leurs auteurs de prédilection.

Un jour, le libraire demande à l’auteur l’autorisation de nommer sa future librairie À la ligne. L’auteur lorientais avait accepté.

Joseph Ponthus s’est éteint en février dernier, trop tôt pour assister à l’inauguration de la librairie. Dominique Bernardé se console en imaginant l’esprit de Ponthus planer sur les lieux…