J'ai fait un rêve au cours duquel je ne voulais pas que le lion mange l'agneau et le lion s'est approché et m'a léché le visage comme un gros toutou et puis j'ai pris l'agneau dans mes bras et il m'a embrassé. C'est le rêve de la Beat Generation.
Jack Kerouac, La grande traversée de l'Ouest et autres textes beat.

Lire, c'était ça qu'elle aimait, et jamais autant que quand elle écoutait son père lui faire la lecture. Il avait des livres ayant appartenu à son propre père, qu'il manipulait délicatement et conservait sur un mur d'étagères dans leur petite maison. Il lui lisait des vers de poètes aux noms étranges, comme Homère et Virgile, Hilda Doolittle et Wendell Berry, des poèmes sur les dieux, et les hommes, et les guerres qu'ils se livraient, la beauté des petites choses, et la paix.
Andrew Krivak, L'ours.

Chez nous, tout est plus simple et plus triste. Nous voilà à nouveau privés d’avenir.
Andreï Kourkov, Journal de Maïdan.

Est-ce que la goutte d'eau que je caresse à un endroit du ruisseau aura la mémoire de ma caresse, plus loin, au moment de se jeter dans un fleuve ? Et cette mémoire, l'eau l'aura-t-elle encore au moment de se jeter dans la mer ? Et si ce sont des mots, resteront-ils prisonniers dans les gouttes jusqu'à la mer ?
Thomas Giraud, Elisée avant les ruisseaux et les montagnes